Les Space Invaders à Montpellier


Comme j’aime Montpellier, l’art de rue, et que je suis tombée sur un article intéressant ce matin, je le partage ici :

« Les Space invaders embellissent les villes   

“Space Invaders”, est le nom de l’un des tout premiers jeux vidéo.
Créé en 1978 par Toshiro Nishikado, qui a connu un immense succès. Le but du jeu était de tirer sur des envahisseurs, étranges extra-terrestres au graphisme simpliste : de larges “pixels”.

Depuis 1998, les “space invaders” sont dans les rues sous la forme de mosaïques colorées à l’effigie des personnages du jeu (1 pixel est assigné à 1 carré). Ils se greffent aux murs, trottoirs et édifices publics des quatre coins du globe : Londres, Los Angeles, Tokyo, New York, Bangkok… mais d’abord Paris, la ville où il a le plus sévi.

L’envahisseur est français. Il agit, jusqu’à présent, de manière anonyme et se fait appeller, biensûr, Space Invaders. Très méthodique, Invader prépare à l’avance chaque action : il créé les mosaïques, trace son plan dans la ville choisie, puis en une semaine, de nuit, il cimente ses mosaïques dans les rues de la ville. Tous sont indexés, photographiés et situés, sur des cartes par leur auteur.

La démarche de l’artiste est multiple : la contamination de l’espace visuel et public, la rencontre entre le pixel et la mosaïque, et la transposition d’un jeu vidéo dans la réalité.

Le premier space invader a été posé au milieu des années 1990 dans une ruelle parisienne. “il s’agissait d’un éclaireur, d’une sentinelle, car il est resté seul quelques années.” Ce n’est qu’en 1998 qu’ Invader a « actionné le programme », a réellement commencé « l’invasion », la « prolifération ».

Space Invader voit chacune de ses oeuvres comme une grande oeuvre globale. Par exemple, sur le plan de la ville de Montpellier, en reliant tous les Invaders posés, on voit se dessiner un Space Invaders géant.

“Space Invader … J’ai gardé le nom du jeu comme pseudonyme car c’est là une parfaite définition de mon travail. Je suis un envahisseur d’espace. ”

Vous pouvez suivre la prolifération des Space Invaders sur le site internet de l’artiste« 

(ce que vous venez de lire est un bête et facile copié-collé, mais c’est pour la bonne cause !)

 *** Intéressant aussi : l’article sur Wikipédia.

*** D’autres photos de Montpellier :

Celui-là je le voyais de ma fenêtre quand j’y habitais !



*** Encore plus de photos : ici.

Je sais pas vous, mais moi ils me mettent de bonne humeur ces « envahisseurs de l’espace » !

(Source : Oxynel)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s