Moi, j’aime pas les téléphones portables !

J’ai eu récemment un coup de coeur pour un texte dénonçant les téléphones portables, ou plutôt les producteurs, les consommateurs, le marché de ces bidules… A tel point que j’ai décidé de le publier ici (et donc de faire mon grand retour !), en espérant qu’il soit lu et apprécié par d’autres (vous par exemple ?).

Il s’intitule Le portable, gadget de destruction massive et on peut le trouver en version pdf ici , mais je vous le copie quand même au cas où (il disparaisse, votre ordi ne peut l’ouvrir… pas d’excuses, vous allez le lire !).

L’année dernière j’ai appris que manger des fraises d’Espagne tuait les lynx (ici), voilà maintenant que téléphoner tue les gorilles… Oui, les gorilles, au Congo… Pffff… Et les abeilles aussi, partout où il en reste, sans dec hein ! Et vous, vous saviez que le projet international pour l’étude des champs électromagnétiques (« projet CEM ») lancé en 1996 par l’OMS (oui, pas n’importe qui : l’OMS !) se révèle financé à 40 % par l’industrie du portable ! Ou encore que grâce à ces beaux joujoux, 87 % des français sont munis d’une laisse électronique dont la présence dans une poche suffit à localiser son propriétaire (2008), l’outil de flicage parfait ! Etc, etc….

Vous avez un petit quart-d’heure devant vous ? Eteignez donc vos portables, allongez vos jambes, et lisez ça, ça vaut l’détour ! (et puis si ça vous plaît, faites tourner !!!) Lire la suite