Le silence des pantoufles

« Ils sont là, mais personne ne les voit. Personne ne les entend. Invisibles, inaudibles, et muets. Elle avait peut-être raison la Marine, elle représente bien la France des invisibles. Mais ses invisibles à elle, ils ne sont pas de ceux qu’on tait parce qu’ils seraient une menace pour l’ordre établi, ils sont de ceux qui se cachent.

  Et s’ils se cachent, c’est qu’ils pètent de trouille. Trouille qu’on attente à leur petit confort merdique. Trouille qu’on touche à leur maison, à leur chien, à leur fric. Trouille d’avoir des idées. Lire la suite

Moi, j’aime pas les téléphones portables !

J’ai eu récemment un coup de coeur pour un texte dénonçant les téléphones portables, ou plutôt les producteurs, les consommateurs, le marché de ces bidules… A tel point que j’ai décidé de le publier ici (et donc de faire mon grand retour !), en espérant qu’il soit lu et apprécié par d’autres (vous par exemple ?).

Il s’intitule Le portable, gadget de destruction massive et on peut le trouver en version pdf ici , mais je vous le copie quand même au cas où (il disparaisse, votre ordi ne peut l’ouvrir… pas d’excuses, vous allez le lire !).

L’année dernière j’ai appris que manger des fraises d’Espagne tuait les lynx (ici), voilà maintenant que téléphoner tue les gorilles… Oui, les gorilles, au Congo… Pffff… Et les abeilles aussi, partout où il en reste, sans dec hein ! Et vous, vous saviez que le projet international pour l’étude des champs électromagnétiques (« projet CEM ») lancé en 1996 par l’OMS (oui, pas n’importe qui : l’OMS !) se révèle financé à 40 % par l’industrie du portable ! Ou encore que grâce à ces beaux joujoux, 87 % des français sont munis d’une laisse électronique dont la présence dans une poche suffit à localiser son propriétaire (2008), l’outil de flicage parfait ! Etc, etc….

Vous avez un petit quart-d’heure devant vous ? Eteignez donc vos portables, allongez vos jambes, et lisez ça, ça vaut l’détour ! (et puis si ça vous plaît, faites tourner !!!) Lire la suite

Des camps de concentration en Chine

Désolé, c’est pas gai tout ça, mais c’est le monde dans lequel on vit… donc bon à savoir et à faire savoir… même si être informé, parfois, ça fait mal au bide…

Peut-être certains d’entre-vous le savent déjà, moi je l’ai appris en janvier et depuis j’y ai beaucoup pensé mais n’en ai plus entendu parler…
La Chine aurait au moins 36 camps de concentration. Des milliers de personnes ont été raflées puis entassées comme du bétail dans des trains pour y être acheminées.
Ça vous rappelle quelque chose ?

Ces gens pour beaucoup n’ont qu’un seul tort : celui d’adhérer à une philosophie proche du Bouddhisme réprimée par l’état, le Falun Gong (ou Falun Dafa). Le plus grand camp détient plus de 120 000 personnes, parmi lesquelles se trouvent les Falun Gong et d’autres prisonniers de conscience.

Les prisonniers de ces camps de la mort n’en ressortent pas, ils finissent brûlés… mais avant, des médecins militaires prélèvent leurs organes. Lire la suite