Lectures de 2015

Résolution de l’année: lire au moins 2 livres par mois, ce qui est peu au vu de ce que j’avalais étant plus jeune, mais bon, on fait c’qu’on peut!

JANVIER

51J3H2XQN5L  91BgzsouU1L._SL1500_

(1987 – 346 pages)                         (1925 – 214 pages)

FEVRIER

51OVZPU4LUL  51biaKtDKaL

(2015 – 272 pages)                                                (1975 – 270 pages)   Lire la suite

Lecture : Boulimie d’Hornby

Puisqu’en mai on fait ce qu’il nous plaît, moi j’ai lu très vite et à la suite tous les romans de NICK HORNBY, auteur anglais que je ne connaissais pas jusqu’alors.

Très vite, parce que quand je commençais je ne pouvais plus m’arrêter, à la suite parce que quand j’arrivais à la fin d’un je voulais tout de suite en commencer un autre.

Bon, ça m’a plu quoi.

NH a écrit 6 romans, que j’ai lus dans l’ordre suivant :

– How to be good
(en français : La bonté, mode d’emploi)
2001


– Ne me demandez pas pourquoi il y a un Bouddha sur la couverture française. Sûrement parce que ça vend bien. En tout cas pas parce que c’est dans l’histoire ! –

  Katie, londonienne, se considère comme quelqu’un de bien. Elle est docteur, elle aide les gens, elle est donc du côté des gentils. Lire la suite

Brida, de Paulo Coelho

Je l’ai lu il y a de ça déjà quelques mois, mais il m’est revenu en tête, je ne sais pas pourquoi, et je me suis dit que j’allais en dire quelques mots, juste comme ça, en passant.

Ecrit avant l’Alchimiste (1994), Brida n’a pourtant été « vraiment » publié en France que récemment (6 octobre chez Flammarion, alors qu’en 2001 il était sorti à petit tirage chez Rocco) et je pense que c’est pourquoi c’est le roman de Coelho le moins connu, qui n’a pour autant rien à envier à certains autres.

L’histoire ? La quête de Brida, jeune irlandaise de 21 ans qui se pose des questions sur le monde, son destin et surtout elle-même… Lire la suite

Blankets, de Craig Thompson, un roman graphique


« Roman graphique », ça fait tout de suite plus sérieux que « bande dessinée »… Pourtant, en français, ça ne veut pas dire grand chose. On distingue en américain « comic »(bande dessinée) et « graphic novel » (roman graphique), le premier étant science-fiction, fantastique et super-héros,le deuxième le reste. En français les BD ne regroupent pas seulement ces 3 genres, alors « roman graphique », on l’utilise un peu au pif, pour des ouvrages indépendants surtout, mais sans trop savoir… Ca fait bien, en tout cas.
Blankets, de Craig Thompson, en fait partie, et ça me plaît bien de vous dire un peu ce que j’en pense.  Lire la suite